# Couplet 1 :
Le pratos’ se doit d’être cramé,
Le soleil se lève avec ou sans moi, chui grillé.
Là j’ai rien mais j’lâche rien,
C’est système D comme des crèves la faim.
Y’a pas d’limite, tu défonces le cadre,
pas d’obstacle quand tu gardes ton cap.
Marche ou crève, c’est dans la tête,
Faites place, faites place à mes chiens d’la casse.

# Couplet 2 :
Sortie de periph direction les étoiles,
début de manif et c’est le début du bal.
Fafs et shérifs hors de la salle,
cocktails et canifs, le mal par le mal.
Aucune illusion, on trace les sillons,
la seule décision c’est de passer à l’action.
On est des millions, l’effet papillon
c’est nous qui briseront les barreaux des prisons

# Refrain (x2) :
Mets le dégât, mets le dégât,
Déchaine-toi et danse avec tes tripes
Mets le dégât, mets le dégât,
Dans la foule la flamme se propage.

# Couplet 3 :
Tant de passifs sans avenirs,
Moi chui passable mais en vie,
Tu nous as pas vu venir.
A 200% pour ça j’me casse les dents,
Dieu d’mort ça cadence, ça charbonne en silence.
Grito con tacto, grabo no duermo,
plata, plata, sueñas de dinero.
No importa la ropa, la fama,
Joder yo solo quiero bailar con el diablo.

# Couplet 4 :
Au milieu du four pour le coup d’état,
jusqu’au petit jour, mettre le dégât.
Des tours et des tours et des coups d’éclats.
Jour après jours on clôt les débats.
Loin des gens honnêtes qui tiennent les manettes,
de tous ces gadgets et des boules à facettes.
C’est clair et net, le temps s’arrête,
on aligne les planètes, des comètes de canettes.

# Refrain (x2) :
Mets le dégât, mets le dégât,
Déchaine-toi et danse avec tes tripes
Mets le dégât, mets le dégât,
Dans la foule la flamme se propage.