# Couplet 1 :
Fly with your drones over my head,
film every step I take, follow my habits, my route
analyze my love and know my goals before I do,
everything is usable, all details down to the last depth
Create needs I’ve never had before
tomorrow I’m sure I’ll be grateful for the answer to my question.
I want luxury for everyone and if not, then sabotage
want us to like and share in reality and not just in twitter bubbles
if the service doesn’t offer don’t ask me what I want.
I’m in the picture without me wanting to be
only a protective shield like a mask can help,
forge my identity, but you read the code
flying under the radar like a refugee boat
all are transparent and visible, as if made of glass
except for politics and pacts with border guards and the economy
who is allowed to grow? who is sucking your juice?
We remain criminals and unplug the eyes of the power

# Refrain :
Le préfet sévit sur de la toile, des yeux sur tous les toits,
Larry Page me dévisage, sabotage sabotage ! (x2)

Arrache la prise, débranche ça part en vrille
Court-circuite la métropole, tous veulent nous garder sous contrôle.
Take the plug out, get out of here and dissapear
I‘m hangin on a thin thread and I find myself a new net.
Arrache la prise, arrache, arrache la prise
Take the plug out, take the plug out, take the plug out
Arrache la prise, arrache, arrache la prise
Take the plug out, take the plug out

# Couplet 2 :
Ça prend les armes pour un méli-mélodrame,
Au grand dam d’un badaud qui ricane derrière les gendarmes.
Lui qui comptait taper Do’Mac et shopping,
Il a taffé toute l’année pour son selfie au camping.
Le naturel au fond du coffre, monsieur prend la pause,
Boulimie d’audience et d’abonnés, l’acteur prend sa dose.
Faut que je pointe chez les portés disparus, les volets rabattus
J’attends que mes données me portent aux portes de la garde à vue.
Les yeux se multiplient, comme les luttes autour du globe,
Damasio sort de ses pages, tout déléguer pour le contrôle.
Paranoïa digitale attisée, crise au foyer
Fausses infos relayées sur tous les réseaux, raisonnements hors de propos.
Nouvelle loi, nouvelle défaite contre le « Big Data ».
Pavillon pirate en vue, sonne l’alerte tant qu’il est encore temps
J’te connais pas, tu m’connais bien,
j’ai trop cliqué sur tous tes liens
Satellite connecté, décollage du drone du combat.

# Refrain

# Couplet 3 :

# Refrain