# Couplet 1 :
Tais-toi , ne parle pas, c’est une honte, coupe ta voix ne parle pas
Et enfin si la parole est d’argent le silence est d’or.
Les premières paroles les premiers mots que j’ai entendu en tant qu’enfant
je pleurais, riais, jouais on me disait « Tais toi! »
A l’école on me caché la moitié de la vérité,
Et on me disait pourquoi tu t’en mêle « Tais-toi ! »
Mon premier copain m’embrassait et il me disait
« Attention de rien dire » et « Tais-toi ! »
Et cela a duré jusqu’ à mes 20 ans
La parole du grand, le silence du petit

# Couplet 2 :
Je voyais du sang sur les trottoirs, « Pourquoi tu t’en mêle ? »,
on me disait, « tu vas avoir des ennuis », « pas un mot et tais-toi »
Plus tard les adultes criaient « ne mets pas ton nez partout fait semblant que tu ne comprends pas et « Tais-toi »
Je me suis marie et j’ai eu des enfants et je leur ai appris à se taire
Mon mari il était honnête et travaillait dur et il savait se taire
Il avait eu une mère sage qui lui disait « Tais-toi »
Pendant les années difficiles les voisins me conseillaient
« Ne t implique pas, dit que tu n’as rien vu et Tais-toi »

# Couplet 3 :
Peut-être avec eux on n’avait pas une amitié remarquable mais se taire nous unifié
« Tais-toi » l’un , « Tais-toi » l‘ autre, « Tais-toi » les gens d’en haut, « Tais-toi » les gens d’en bas, « Tais-toi » tout l’immeuble et tout le quartier
Tais-toi les rues perpendiculaires et les rues parallèles
On avale notre langue, on a une bouche mais on n’a pas de voix
On a créé l’association de se taire et on s’est rassemblé beaucoup
Un état entier, une force grande mais muette !
Et moi qui est devant toi ce soir je te dis parle ou coupe ta langue !